Assistance informatique pme

L’assistance informatique PME : ce n’est pas que du curatif !

Aujourd’hui, mon objectif est de vous écrire un article sur l’assistance informatique PME. Vaste programme !

Alors je me suis demandée ce que le chef d’entreprise recherche vraiment lorsqu’il tape « assistance informatique PME » sur le net. Quelles sont ses attentes ?
La définition d’assistance du Larousse est : action d’assister quelqu’un, de l’aider dans une difficulté, un danger. Ex : prêter assistance à un blessé.
Or si l’on recherche une assistance informatique PME, on tombe sur :

 

- des offres de dépannage, plus souvent destinées aux particuliers
– des offres de maintenance et d’infogérance destinées aux PME, parfois complétées de dépannage.
Je prendrai le parti de considérer ce deuxième point comme plutôt positif parce que le marché, espérons-le, a analysé que, derrière « assistance », la véritable demande est plutôt d’ordre préventif (espérons-le aussi).
Pourquoi ?

Dépasser la tentation de gérer son informatique à la petite semaine

Juste au cas où… il est préférable de garder à l’esprit qu’il existe encore des PME où l’informatique est considérée comme une menace ou un pis-aller plutôt qu’un support de développement. Dans ce cas, on fait appel à un intervenant pour dépanner les outils informatiques, une fois que le mal est fait. J’allais dire une fois qu’il est trop tard.
J’ai trouvé sur le site infopme.ch une définition à mon avis satisfaisante du dépannage : « On appelle Dépannage Informatique toute action visant à rétablir le bon fonctionnement d’un système informatique après une panne. Cette opération technique, effectuée en général par des professionnels qualifiés, vise à réparer le matériel, ou plus simplement à remettre en fonctionnement le système après un sinistre d’ordre logiciel.»

 

Puis, le site définit les 5 types de pannes : matérielle, logicielle système, logicielle applicative, communication, et réseau local. Il conclut par ce sage conseil : « Le meilleur moyen d’éviter la panne informatique est de tout mettre en œuvre pour qu’elle n’arrive jamais, soit par un contrat de maintenance solide, soit en utilisant l’informatique déportée du Cloud. »
Il rappelle aussi que les notions de dépannage informatique et de maintenance informatique sont souvent amalgamées, alors qu’une maintenance efficace a justement pour effet d’éviter au maximum le dépannage.
Attention en effet à la tentation d’une gestion « à la petite semaine », qu’on a pu se permettre de mener jusque récemment dans les PME : intervention au coup par coup, appel à un ami qui s’y connaît, désintérêt vis-à-vis de l’informatique parce que ça vous embête ou que ça coûte cher…
Attention aussi aux prestataires (il en existe, j’en ai trouvé sur le net) qui vous promettent de récupérer vos données « dans tous les cas de demande de dépannage ».

Des risques avérés et des conséquences désastreuses

Non : si jusque-là, c’étaient des grandes entreprises qui étaient visées par les pirates, ceux-ci s’attaquent désormais aussi à des cibles plus faciles car moins protégées, les PME, et avec des outils très agressifs.
Et même si l’informaticien peut parfois vous apparaître comme un véritable magicien, parfois comme Superman lui-même (!), ses pouvoirs de sauvetage de votre système informatique sont malheureusement à l’heure actuelle battus en brèche en cette matière.
En effet, depuis 2 ans environ, des virus extrêmement intrusifs, des cryptovirus associés à des demandes de rançon, les ransomwares, attaquent l’informatique des PME jusqu’à leur système de sauvegardes internes. Le résultat est que toutes vos données peuvent être perdues, jusqu’à mettre en danger l’existence de votre entreprise. Bref, une catastrophe ! La récupération par le paiement d’une rançon n’est en aucun cas garantie.
Il n’existe jusqu’à présent sur le marché aucune parade (antivirus, firewall…) efficace, même si des prestataires d’outils de sécurité tels qu’ESET ont réussi à tracer et à mettre en déroute l’an passé un auteur de cryptovirus (Teslacrypt), entre autres actions continues contre les malveillances des pirates. Voir leur page « Communiqués de presse ».

Solution : la prévention informatique

La seule solution actuellement est d’organiser la sauvegarde de vos données à l’extérieur, auprès d’un prestataire spécialisé.
A vous de définir quelles données sont essentielles pour la survie de votre entreprise. Cependant, il est conseillé de sauvegarder l’intégralité de vos données. En effet, même si les données de votre assistante, par exemple, ne vous paraissent pas de prime abord relever de la sécurité nationale, comment, d’un point de vue managérial et même financier, pourriez-vous considérer que son travail n’a aucune valeur ajoutée ? Après tout, si vous la payez, c’est qu’elle fournit une véritable somme de travail, non (à moins d’être partisan des emplois fictifs…) ? Comment alors peut-elle vivre la perte de cette somme de travail, en cas d’incident informatique, parce qu’elle n’a pas été sauvegardée ? A voir….

 

 

Alors, au risque de me répéter, je rappellerai que, plus que jamais, la prévention est à privilégier, même, et surtout, pour la PME.
Plusieurs strates pour prévenir votre système informatique contre les risques informatiques :
– Une maintenance de votre informatique par un prestataire réactif et à l’écoute de vos besoins, au mieux sous forme d’un solide contrat
– Externaliser votre informatique partiellement ou complètement au moyen d’un contrat d’infogérance, toujours auprès d’un prestataire sérieux
– Un système complet tel qu’ASTER business, conçu par vos serviteurs, qui allie prévention, sécurité et stratégie, ainsi que curatif si nécessaire. C’est plus aisé à gérer pour vous comme pour nous car, dans le cadre de ce contrat d’abonnement, nous connaissons bien votre organisation.

 

Je vous invite à consulter nos articles sur ces sujets dans notre blog www.astersis.com et sur les réseaux sociaux. Ils visent à vous accompagner dans vos choix et à vous éviter le plus d’écueils possible. Nous sommes à votre écoute pour d’éventuelles questions et suggestions de thèmes.
Et pour aller plus loin en faveur de votre informatique, un simple coup de fil au 01 30 25 94 81 !
Mireille Limousi-Irabor, ASTERSIS
Nota bene : dans cet article, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé n’est hélas pas fortuite !